Ma journée a plus ou moins débuté autour de 2h30 du matin quand Charlie semblait trouvé qu'on avait tous assez dormi, y compris les voisins du dessous. Après 1 h à tenter de le rendormir, j'ai fiiinalement réussi mais il s'est réveillé quand j'ai trébuché sur un jouet. On s'est fait un high five, et Phil a pris le relais en sacrant pour se taper l'heure suivante à tenter lui aussi de le rendormir. 

Puis on a remercié Dieu d'avoir inventé le café au lait. On a dansé après le déjeuner parce que c'est beaucoup plus drôle que de ne pas danser après le déjeuner. Sauf probablement pour les voisins du dessous.  

On a trottiné jusqu'à la garderie dans la pluie frette et je suis arrêté acheter des semis pour le potager qu'on voudrait faire cet été pour apprendre à Charlie que les légumes viennent effectivement de la terre.

J'ai été imprimer une commande de coussins pour Simons dans un atelier de sérigraphie tenu par 3 beaux personnages et un mini chien, et réglé les derniers détails d'un gros contrat l'fun sur lequel je travaille depuis bientôt 2 mois en buvant l'autre café qui me fera tenir le coup. 

En rentrant, je suis arrêté chercher des choses avec du gluten avant d'aller chercher ma petite chose préférée à la garderie. Là j'ai eu un sale down de café mais profité des 7 minutes de marche au soleil, qui séparent la maison de la garderie pour retrouver des forces. 

En rentrant on a croisé la voisine du dessous avec des boîtes de déménagement.

J'ai fait du gâteau au citron pour divertir Charlie qui lui, faisait le bacon par terre, puis clanché 3 soupers différents: gluten / sans gluten / bébé qui aime rien. 

Après les jeux, le bain, les histoires, le rush de sucre de mon gâteau même pas sucré que Charlie a eu, j'ai eu raison de sa petite personne au bout de 30 minutes de massages de dos pour l'endormir.

La maison est un tas et si la tendance se maintient on recommence tout ça d'ici quelques heures. 

Drôlement, c'est l'fun pareil.

 

 

 

 

 

Posted on April 21, 2017 .